Qui sommes nous

S'attacher à ces petites choses de l'ordinaire, qui portent le merveilleux en elles.

 

Marine Colard

artiste multidisciplinaire, elle a une approche tant artistique que théorique. En 2013, elle sort diplômée d’un Master en Gestion des Activités Culturelles et Artistiques de l’IHEES qui lui donne une vision concrète du champ culturel et de la gestion de projets de création. L’année suivante, elle poursuit sa formation, cette fois-ci en tant qu’artiste interprète, au Laboratoire de Formation au Théâtre Physique dont elle sort diplômée en juin 2016. Durant son cursus, elle collabore notamment avec les metteurs en scène Lorraine de Sagazan, Alexandre Zeff, Thomas Bouvet et Ricci/Forte. Souhaitant poursuivre une recherche autour du mouvement, elle se forme à la danse contemporaine dans des workshops de plusieurs villes européennes. Tout en poursuivant sa formation, elle collabore avec des compagnies professionnelles en tant que créatrice de pièces sonores. Dans le cadre des Rencontres Chorégraphiques de Seine-Saint-Denis, Marine mène de novembre 2016 à janvier 2017 des ateliers avec une vingtaine d'adultes et crée Sound of Esperanto, création mêlant travail sonore et travail de chœur, ainsi que plusieurs parcours sonores et chorégraphiques en partenariat avec le Centre Paul Coudert et la Médiathèque de Bagnolet. Aujourd’hui, Marine travaille en tant qu'interprète (pour Ricci/Forte à Vanves, ou la compagnie Kubilai Khan Investigations lors des Laboratoires fictionnels) mais aussi en tant que porteuse de projet et metteure en scène : elle crée sa première mise en scènes avec Le Tir Sacré, performance vocale autour de la parole des commentateurs sportifs. En juin 2017, une étape de travail de Notre Faille, nouvelle création, qui interroge le rapport intime au temps.

CREATIONS SONORES

 

CREATIONS VIDEO

 

ATELIERS AVEC LES HABITANTS

 

RENCONTRE D'UN TERRITOIRE

 

Marine et Hélène se rencontrent au Laboratoire de Formation au Théâtre Physique (Montreuil), de là débute leur collaboration artistique  

Hélène Lacroix

 

est à la fois musicienne et comédienne. Elle joue du piano depuis ses 7 ans et a obtenu son Certificat de Fin d'Etudes Musicales en 2002. Elle a pratiqué durant 8 ans le chant choral. Attirée par le théâtre depuis l’âge de 15 ans, elle renforce sa formation artistique entre 2014 et 2016 par une formation continue au Laboratoire de Formation au Théâtre Physique durant laquelle elle a pu affiner sa recherche tant au niveau vocal que corporel. Au sortir du LFTP, elle adapte et met en scène L’Aveuglement de J. Saramago. Elle a animé des ateliers de théâtre en France (atelier de théâtre dans la prison de Poissy) et en Haïti (Atelye Plato Lib à Port-au-Prince avec des jeunes de 8 à 23 ans, atelier animé avec Marilena Crosato avec des jeunes filles des rues de Carrefour-Feuilles), durant lesquels elle observe et travaille à l'éclosion d'expressions, au développement et à l'expression des imaginaires. Elle joue dans la mise en lecture musicale de Mourir Tendre de Guy Régis Jr à Mexico lors de la Nuit de la Poésie 2016. Elle travaille avec Guy Régis Jr et Jean François Sivadier dans Reconstruction(s) de Guy Régis Jr. Elle a traduit Persecución: cinco piezas de teatro experimental en français. Hélène a par ailleurs suivi des études de gestion à l’ESSEC (Ecole Supérieure de Sciences Economiques et Commerciales) et a travaillé à la création d’entreprises sociales pendant plusieurs années. En parallèle de son travail artistique, elle accompagne la compagnie Nous Théâtre à la production et diffusion de ses spectacles.

IN SITU

 

LES LANGUES SONT DES CHANTS

 

LA POESIE DU QUOTIDIEN

 

PLURALITE